Chères et chers collègues,

Au mois de janvier 2020, l’Université d’Angers est appelée à renouveler l’ensemble de ses conseils centraux. C’est un moment déterminant dans la vie de notre institution tant les enjeux auxquels doit faire face aujourd’hui notre université sont importants.

Voilà maintenant trois ans et demi que vous m’avez confié la présidence de l’Université d’Angers. Grâce au travail fait par l’équipe qui m’accompagne et grâce à vous toutes et tous, beaucoup de projets d’ampleur ont été conduits avec succès. Notre université est plus que jamais reconnue pour la qualité de ses formations. Elle est clairement identifiée comme une actrice majeure de son territoire, forte de spécificités scientifiques. Elle a su mettre au cœur de son projet la réussite de tous les étudiants.

Durant ces trois années, dans un environnement national et régional complexe, nous avons cherché à maintenir l’équilibre entre une gestion financière garantissant notre avenir et notre développement, tout en accordant à chacun, les moyens de son action et de ses projets. Nous nous sommes également efforcés d’améliorer les conditions d’études et les conditions de travail.

Il faut néanmoins encore et toujours progresser sur le volet de la recherche et des formations et celui de la vie étudiante et de la vie des personnels.

Ma volonté et ma détermination à œuvrer dans le sens de ces améliorations nécessaires sont totales.

J’ai donc décidé de me porter candidat à la présidence de l’UA pour un second mandat.

Fort des principes de transparence et de dialogue qui sont les miens, j’ai suscité il y a maintenant 5 mois la création d’un premier collectif partageant ces valeurs afin de réfléchir à l’avenir de l’UA. Ce groupe est composé à ce jour des vice-présidents actuels et de collègues issu.e.s de toutes les composantes de notre université.

Les actions et transformations déjà engagées depuis plus de 3 ans constituent une première base de réflexion et les fondements d’un projet travaillé avec ce collectif. Il faut maintenant l’enrichir de vos avis et vos propositions.

Ce sera l’occasion de poursuivre ensemble la discussion sur ce que l’on veut et peut faire de mieux pour notre université. La démarche se veut mobilisatrice et fédératrice. Plus vous serez nombreux à participer, plus l’Université d’Angers sera forte et bien préparée.

Les premières lignes d’un programme intitulé  « L’expérience UA » feront l’objet d’une large présentation courant septembre. Ce programme doit s’appuyer sur  l’identité de l’Université d’Angers, ses forces, les succès obtenus collectivement et porter l’ambition d’une place reconnue de l’UA dans l’enseignement supérieur et la recherche.

Il nous faut imaginer ensemble le devenir de notre université, dans son territoire et au-delà.

Je défendrai un projet collectif à la fois ambitieux pour notre université et respectueux de cette qualité de vie au travail auquel nous sommes toutes et tous très attaché.e.s.

Avec Christian Roblédo, Philippe Allain, Stéphane Amiard, Cédric Annweiler, Isabelle Baglin, Christine Bard, Catherine Bernard, Gerold Beyer, Emmanuel Bioteau, Laurent Bordet, Lydie Bouvier, Jean-François Bruggeman, Yamina Chick, Nathalie Clot, Vincent Coëffé, Marc-Antoine Custaud, Nathalie Debski, Eric Delabaere, Yves Denéchère, Philippe Descamps, Matthieu Eveillard, Laurent Garcia, Sandrine Gaymard, Gwenaëlle Grefe, Françoise Grolleau, Fabrice Guérin, Thomas Guillemette, Anne-Sophie Hocquet, Abdessamad Kobi, Didier Le Gall, Félicien Lemaire, Martine Long, Sabine Mallet, Patrice Marcilloux, Isabelle Mathieu, Christine Ménard, Jean-René Morice, Thierry Oger, Gaëlle Pantin-Sohier, Catherine Passirani, Laure Perchepied, Alexandre Pietrini, Vincent Procaccio, Anne Rey, Marc Sallé, Frédéric Saubion, Philippe Simoneau