Présentation par Christian Robledo et l’équipe Expérience-UA de quelques éléments du bilan et du futur projet pour l’université d’Angers.

Il y a quatre ans, j’ai présenté un projet « Dynamique UA », qui m’a conduit à la Présidence de l’Université d’Angers.

Aujourd’hui, encouragé par une équipe représentant l’ensemble de notre communauté, je suis de nouveau candidat avec un projet « Expérience UA » dont le nom est porteur des trois mots clés suivants :

Maturité.. Mon bilan, qui est celui d’une équipe, me permet de bien saisir l’ensemble des enjeux de demain et de poser les grands axes nécessaires pour y répondre.

Expérimentation.  Notre projet veut mettre en avant le pouvoir d’imaginer mais aussi le droit à l’erreur. C’est dans ce cadre que j’envisage l’évaluation qualitative de ce qui, depuis quatre ans, a été tenté et réussi (PluriPass, ouverture de la BU le dimanche, dispositifs d’accompagnement à la réussite étudiante, qualité de vie au travail) mais également ce qui est à réinterroger (les 1H20 par exemple).

Immersion. Notre environnement de travail et d’études est une des expériences de notre vie à chacune et chacun, étudiants et personnels, et nous en tirons toutes et tous le fruit de cette expérience

Je souhaite vous livrer les grandes orientations de notre projet que j’aimerais encore enrichir grâce à vos réflexions, vos critiques, vos idées et ce au cours des différentes réunions thématiques que nous organisons  à partir d’octobre.

Pour être davantage attractive, l’UA doit accentuer sa position d’acteur incontournable de l’ESR dans nos missions cardinales : La Recherche et la  Formation :

  • en accompagnant les étudiants à réussir en master sur le modèle de ce qui a déjà été entrepris en licence ;
  • en développant le lien master-doctorat notamment grâce aux graduate programs ;
  • en développant l’internationalisation de l’université ;
  • en encourageant l’alternance et en développant la formation continue pour mieux garantir l’insertion professionnelle ;
  • en favorisant l’accompagnement des Unités de Recherche et la vie des chercheur.e.s grâce à des actions de valorisation et de visibilité et la prospection de moyens humains et financiers nouveaux ;

Pour être davantage attractive, l’UA doit être exemplaire dans sa capacité à mettre l’Humain au cœur de son projet :

  • en libérant du temps grâce à un travail sur les contraintes liées à l’accumulation des travaux administratifs et pédagogiques. Une vice présidence sera dédiée à cet enjeu majeur. 
  • en continuant d’agir vers l’Egalité réelle : Il convient d’accentuer davantage les actions au niveau de la gouvernance pour  faire de l’UA, une université pilote tant du point de vue de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes que du point de vue des statuts professionnels encore trop souvent sources d’inégalités.
  • en développant la vie des campus et la qualité de vie des environnements de travail et d’études.
  • en accélérant la transition écologique, durable et bas carbone des campus.
  • en s’ouvrant encore davantage sur le territoire et le milieu socio-économique : grâce à la fondation, la programmation culturelle, la communication aussi,  mais aussi grâce à l’ensemble des actions que nous allons promouvoir et que je vous laisse découvrir